logo-mini
Catalogne

La Catalogne ou l’apologie du régionalisme


Partager

Catalogne

C’est la crise politique la plus importante que connait l’Espagne depuis 40 ans, estime le Journal El Pais. Ce weekend, la crise entre Madrid et Barcelone a franchi un nouveau cap, le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a annoncé vendredi la destitution de l’exécutif autonome de Catalogne, la dissolution du Parlement régional et la tenue d’élections anticipées le 21 décembre dans la région séparatiste. Cinq heures plus tôt, le Parlement de Catalogne avait adopté une Déclaration unilatérale d’indépendance, défiant le pouvoir central et accentuant une confrontation politique sans précédent en Espagne depuis la tentative de coup d’Etat de février 1981.

Autorisé dans l’après-midi par le Sénat à prendre les premières mesures de mise sous tutelle de la Catalogne, conformément à l’article 155 de la Constitution, jamais appliqué, Mariano rajoy a annoncé que le président de la Generalitat de Catalogne, Carles Puigdemont, son vice-président et les autres conseillers du gouvernement autonome de même que le chef de la police de Catalogne, étaient destitués.


Poster un Commentaire

quatre × cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.