logo-mini
derrière les barreaux

Bébés nés derrière les barreaux : quelles solutions ?


Partager

derrière les barreaux

Les prisons marocaines comptent parmi leur effectif 84 enfants âgés de moins de cinq ans. C’est le triste chiffre communiqué par l’Observatoire marocain des prisons.

Nés derrière les barreaux, ces bébés ne sont pas séparés de leur mère, mais ils sont ainsi condamnés à vivre leur enfance derrière les portes de prison, avec toutes les conséquences qu’on connait pour leur avenir. Selon la loi, les enfants peuvent rester avec leur mère jusqu’à l’âge de trois ans, mais cette limite peut être prolongée à la demande de la mère et sous autorisation du Ministère de la Justice jusqu’à l’âge de cinq ans.


Poster un Commentaire

onze + cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.