logo-mini
Fiat Chrysler

Automobile : après les rumeurs de cession et d’offre chinoise, le patron de Fiat Chrysler remet les choses en ordre


Partager

Fiat Chrysler

Pas de projet de vente des marques Maserati et Alfa Romeo, aucune offre en provenance de la Chine. Le patron de Fiat Chrysler (FCA), Sergio Marchionne, a clarifié samedi à Monza la situation après les récentes rumeurs ayant touché le constructeur italo-américain. Première mise au point de Sergio Marchionne : le groupe ne prévoit pas « pour l’heure » la vente de son pôle haut de gamme Maserati et Alfa Romeo, une éventualité récemment évoquée par la presse, c’est ce qu’il a déclaré à des journalistes en marge des essais du Grand Prix de Formule 1 de Monza, dans le nord de l’Italie. Il n’a toutefois pas écarté définitivement l’hypothèse en indiquant que « si une option existe, elle se fera sûrement après lui, après son départ à la retraite ».


Poster un Commentaire

quatre × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.