logo-mini
Khan Cheikhoun

Attaque chimique de Khan Cheikhoun : le suicide de Bachar El Assad ?


Partager

Khan Cheikhoun

Donald Trump a déclenché jeudi des frappes contre la Syrie en riposte à une attaque chimique présumée imputée au « dictateur Bachar al-Assad », le président américain exhortant les « nations civilisées » à faire cesser le carnage dans ce pays en guerre. Cette première opération militaire des États-Unis contre le régime syrien a été menée avec « 59 missiles » de croisière Tomahawk, qui ont visé en pleine nuit la base aérienne d’Al-Chaayrate (province de Homs, centre).

Ce jour-là, un raid imputé à l’armée syrienne contre la localité de Khan Cheikhoun (nord-ouest) a fait au moins 86 morts, dont 27 enfants, et provoqué une indignation internationale. Les images de victimes agonisantes ont choqué le monde.


Poster un Commentaire

5 × 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.