logo-mini
sociale et solidaire

Assises nationales de l’économie sociale et solidaire édition 2016


Partager

L’édition 2016 des assises nationales de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS), programmées par le Ministère de l’Artisanat et de l’Économie Sociale et Solidaire s’est tenue ce jeudi 14 juillet à la Foire d’ Expositions de Casablanca sous le thème « Économie sociale et développement durable ».

Plusieurs intervenants se sont succédés durant cette journée d’échanges et de concertations, parmi les intervenants membres des panels, des professeurs émérites et universitaires, mais aussi des invités de marque comme le Français Jean Louis Laville, professeur du conservatoire national des arts et métiers ; le Canadien Gaston Bedard, président directeur général du conseil québécois de la coopération et de la mutualité mais aussi de nombreux participants venus d’Afrique, d’Asie, et d’Amérique. Tous ont participé activement à l’enrichissement des débats pour développer et promouvoir l’économie sociale et solidaire au sein du Royaume.

Parmi les engagements majeurs, nous retiendrons la conclusion et la mise en œuvre d’un ensemble de partenariats portant notamment, sur l’encouragement de la recherche et les études de l’ESS qui a été institutionnalisé à travers le partenariat avec le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres visant l’encouragement de la recherche et de la formation en ESS. Ce partenariat s’est concrétisé par plusieurs initiatives telles que la mise en place de masters spécialisés en ESS, l’organisation de rencontres scientifiques portant sur l’ESS, la création de structures de recherche dédiées à l’ESS…

Concernant le secteur de l’artisanat, Fatema Marouane, Ministre de l’Artisanat et de l’Économie Sociale et Solidaire précise :

« Notre objectif était d’arriver à un chiffre d’affaires global en 2105 de 24 milliards de dirhams partant de 10 milliards en 2007, nous sommes aujourd’hui à un taux de réalisation de 94%, nous avons atteint le chiffre d’affaires global de 22,5 milliards de dirhams, les mono artisans sont ceux qui participent le plus à ces bons résultats, l’objectif avec le contrat programme lancé par Sa Majesté le Roi Mohamed VI pour le secteur de l’artisanat était d’améliorer les conditions de travail des artisans, c’est la raison pour laquelle un effort a été fait pour les infrastructures comme les ensembles et complexes d’artisanat qui offrent un cadre plus agréable et plus organisé aux artisans »

Cependant, si l’élaboration de la loi cadre a le mérite de clarifier le champ de l’ESS au Maroc :

Définition, périmètre, acteurs… elle révèle aussi la nécessité pour le secteur de revisiter sa stratégie et de la mettre en cohérence avec les différentes stratégies sectorielles en lien direct ou indirect avec le développement et la promotion de l’ESS ( INDH, plan Maroc Vert, Vision 2015 Artisanat… ).

La mise à jour de la stratégie nationale de l’ESS à l’horizon 2020 devra également capitaliser sur l’avis émis par le conseil économique, social et environnemental sur les voies possibles du développement de ce secteur au Maroc.

Quatre axes de discussion ont structuré les débats lors de ces assises et alimenté le contenu de la version actualisée de la stratégie nationale de l’ESS. Le renforcement des compétences des acteurs de l’ESS, le financement des organisations de l’ESS, la gouvernance et la régionalisation avancée ainsi que le développement durable. Ce dernier axe a mis l’accent sur la dimension environnementale dans la stratégie nationale de développement et de promotion de l’ESS, en concordance avec les engagements du Maroc (COP22) pour instaurer un développement durable.

Les échanges de ces assises de l’économie sociale et solidaire ont permis l’élaboration d’une feuille de route pour la mise en route d’une stratégie intégrée de l’ESS, désormais perçue comme vitale pour la visibilité et la mise en cohérence des efforts de développement de ce secteur émergent de notre économie.


Poster un Commentaire

onze − huit =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.