logo-mini

Art et beaux livres : Andy Warhol inventeur du selfie?


Partager

Une nouvelle parution aux éditions Taschen regroupe les polaroids d’Andy Warhol.

Le pape du pop art est célèbre pour ses portraits colorés et sérigraphiés de Mao, Jackie Kennedy ou Marylin, mais il immortalisait aussi amis et célébrités en instantanés, et format polaroids, une sorte de selfie avant l’heure.

L’une des thèses fondatrices du travail artistique d’Andy Warhol était d’ailleurs l’analyse de cette quête de célébrité, même éphémère et consommable-jetable qui semble caractériser la société contemporaine.

Un demi-siècle avant les réseaux sociaux et Instagram, Andy Warhol documentait déjà sa vie sociale, soirées ou voyages en polaroids : avec des clichés de Jack Nicholson, Dolly Parton, Grace Jones ou Yves Saint Laurent.

Pour le préfacier Richard Woodward, « Le lien que Warhol a établi dans son art entre la photographie et la célébrité est devenu une conviction fondamentale d’une génération qui mesure le succès à l’aune des vues sur YouTube ».

Le livre, titré Andy Warhol, Polaroids 1958-1987, et signé Reuel Golden est une nouvelle parution aux éditions Taschen.


Poster un Commentaire

treize − 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.