logo-mini

Alrosa creuse ses pertes au 3ème trimestre sur un marché des pierres précieuses au ralenti


Partager

Affecté par la dépréciation du rouble et par le ralentissement mondial de la demande, le groupe basé en Sibérie enregistre une perte nette de 217 millions d’euros entre juillet et septembre, 46 % plus élevée qu’un an plus tôt et plus lourde qu’attendu par les analystes.

Dans un communiqué, Alrosa a expliqué avoir pâti de la chute de la monnaie russe, qui, si elle gonfle le produit de ses ventes à l’international dans ses résultats en roubles, l’a contraint à réévaluer ses emprunts en dollars.

Son chiffre d’affaires a baissé de 3,5%, à 580 millions d’euros, conformément aux attentes des analystes, en raison « du ralentissement du marché du diamant ».

Le groupe avait déjà indiqué en août subir les effets de la « dégradation » de la situation économique en Asie affectant les volumes de diamants vendus, ainsi que les prix.

Au niveau du marché global en effet, au troisième trimestre comparé au 2ème, les quantités de diamants vendus ont chuté de 36% et les prix de 9%.


Poster un Commentaire

dix-neuf + 19 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.