logo-mini
Aloe Vera

Aloe Vera… comment le cultiver à la maison


Partager

Aloe Vera

Parmi les plantes les plus en vue en ce moment : l’Aloe Vera. Un allié beauté de taille qui séduit fortement la gente féminine en particulier. En gélule comme complément alimentaire, en jus rafraîchissant, en crème anti-âge, en masque repulpant ou en gel hydratant et réparateur, de nombreux commerces profitent aujourd’hui de son immense succès. On en trouve dans les parapharmacies ou dans des boutiques de tout genre.

L’Aloe Vera, séduit en effet grâce aux 200 nutriments essentiels qu’elle contient. Les mayas l’utilisaient d’ailleurs comme cure de jouvence. En dermatologie de nos jours, on s’en sert pour venir à bout de nombreuses affections cutanées. Son efficacité dans le traitement de l’herpès, de l’eczéma, ou du psoriasis a été prouvée. Sans oublier son effet rafraîchissant en cas de brûlures et son pouvoir hydratant sur la chevelure.

En usage externe, la plante permet aussi de traiter les problèmes intestinaux comme la constipation. On la recommande également pour traiter le diabète, car elle aurait aussi des vertus hypoglycémiques. Pour profiter pleinement de l’Aloe Vera, pensez donc à la cultiver à la maison. La plante grasse au feuillage charnu et dentelé est originaire du continent africain. Elle aime donc la chaleur, apprécie les températures entre 18 et 20°, mais ne supporte pas l’humidité. Il lui faut donc un sol très bien drainé, et des billes d’argile au fond du pot.

Pour bien la conserver, vous pouvez la sortir dehors mais ne l’exposez surtout pas au soleil au risque de jaunir son feuillage. À l’intérieur, laissez-la tout simplement près d’une fenêtre pour la luminosité dont elle a besoin. L’avantage de l’Aloe Vera c’est qu’elle demande très peu d’entretien. Côté arrosage, il faut l’arroser relativement peu, environ tous les 15 jours, en période printemps-été, et une fois par mois environ entre l’hiver et l’automne. La plante a également l’avantage de fleurir mais il faut attendre 4 à 5 ans. Généralement, la floraison a lieu en mois de mars et offre de magnifiques épis de couleur orange rouge ou jaune.

Question utilisation, il suffit d’extraire une feuille d’Aloe Vera, de la couper en tronçons, et d’en extraire le gel  en le séparant de la peau, pour le consommer ensuite directement, en le croquant, ou en le passant sur la peau ou sur les cheveux. Vous pouvez par exemple en profiter pour réaliser un jus anti-inflammatoire en mixant du gel anti-inflammatoire, du curcuma, du miel de la ruche et un jus de citron pour la conservation. Excellente boisson, délicieuse et naturelle, pour restaurer le système digestif.

L’Aloe Vera est au final un concentré hors-norme de principes actifs propres à favoriser la régénération de la peau, des intestins et du système immunitaire. Une plante à découvrir et à adopter absolument !


Poster un Commentaire

1 × deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.