logo-mini

Actualité science et santé du 02 novembre 2015


Partager

Campagne de lutte contre l’autisme dans la province de Nouaceur

Une campagne de lutte contre l’autisme et la baisse de l’acuité visuelle au profit des personnes démunies a été lancée ce weekend. Une campagne hébergée par l’hôpital du Prince Héritier Moulay El Hassan à Dar Bouazza, dans la province de Nouaceur.

Initiée par la Délégation de la santé à la province de Nouaceur en partenariat avec l’Association Sanad pour le développement social, cette campagne s’inscrit dans le cadre du programme national dédié à la santé des personnes à besoins spécifiques.

Lors de cette campagne, il sera procédé à un diagnostic préliminaire pour les personnes souffrant de l’autisme et de la baisse de l’acuité visuelle. Des lunettes de correction de la vision et du matériel pour lutter contre l’autisme seront également distribués aux patients.

 

///////////////////

Des cas de fièvre aphteuse détectés dans la province de Sidi Bennour

L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires l’ONSSA, l’a annoncé samedi. Des cas de fièvre aphteuse ont été relevés sur des bovins malades, provenant d’une exploitation située dans la commune rurale de Bouhmame. Le service vétérinaire provincial, en collaboration avec les autorités locales, a aussitôt pris des mesures pour limiter l’extension de la maladie à d’autres exploitations.

Parmi ces mesures, la mise sous surveillance de l’exploitation et l’interdiction d’entrée ou de sortie des animaux sensibles à la maladie ainsi que de leurs produits. Il a également été procédé à l’abattage et à la destruction sur place des animaux infectés. Par ailleurs, les personnes entrantes et sortantes de l’exploitation ont l’obligation d’observer des mesures de biosécurité. Enfin, les services sanitaires ont procédé au nettoyage et à la désinfection de l’exploitation, à la vaccination des bovins au tour du foyer et au lancement d’une enquête épidémiologique au niveau de la zone.

La fièvre aphteuse est une maladie animale virale non transmissible à l’homme. Le virus responsable de la maladie peut être véhiculé facilement par l’air dans les zones tempérées sur de grandes distances. À noter qu’une campagne de vaccination de rappel est prévue début novembre 2015.

 

///////////////////

Le virus de l’herpès atteint 2/3 des moins de 50 ans dans le monde

2/3 des moins de 50 ans dans le monde sont atteints par le virus de l’herpès de type 1, une infection incurable à l’origine notamment des boutons de fièvre. D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, les statistiques ont permis de constater que le fameux « bouton de fièvre » se déclare chez 3 milliards 700 millions de patients dans le monde.

L’OMS relève que la majorité des personnes infectées n’en sont pas conscientes. Un patient peut ainsi être porteur du virus tout au long de sa vie sans une manifestation, même si la fatigue est souvent l’élément déclencheur.

Cette prolifération du virus de l’herpès s’explique par sa transmission qui est extrêmement facile. Il suffit d’un baiser ou d’un léger contact avec le bouton de fièvre pour qu’il puisse infecter autrui.

L’herpès est une maladie virale contagieuse responsable d’affection de la peau et des muqueuses, et caractérisée par une éruption vésiculeuse de boutons groupés.

Il s’agit d’une maladie considérée comme bénigne chez les sujets en bonne santé, mais qui peut se révéler très sérieuse chez les sujets présentant un déficit immunitaire, les nourrissons ou les femmes enceintes.

 

///////////////////

Énergie propre : des progrès dans la batterie lithium-air

Des chercheurs de l’Université de Cambridge au Royaume-Uni ont fait part de progrès sur la batterie lithium-air. Des progrès qui conféreraient aux voitures électriques une autonomie équivalente aux véhicules à essence.

Cette batterie, dotée d’une très forte densité en énergie, peut être rechargée plus de 2000 fois, assurent les chercheurs dont les travaux ont été publiés dans la revue américaine Science.

Ces batteries également appelées lithium-oxygène ont une capacité énergétique théorique 10 fois supérieure aux accumulateurs lithium-ion actuels. Elles seraient donc idéales pour doter les voitures électriques d’une autonomie de plus de 600 km par charge. Ce qui serait comparable à l’essence.


Poster un Commentaire

3 × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.