logo-mini
terrorisme

Actes d’apologie du terrorisme ou comment s’armer sur internet


Partager

terrorisme

Au lendemain de l’attaque terroriste contre la boite de nuit la Reina à Istanbul, après le choc et la tristesse, c’est la colère, l’indignation de nombreux Marocains qui se sont élevés contre les commentaires scandaleux et insultants à l’égard de ces victimes, commentaires que l’on pouvait lire sur les réseaux sociaux.

Certains ont critiqué des filles, je cite « éloignées de la religion », d’autres ont poussé la provocation plus loin encore, en interrogeant sur les raisons de leur présence dans une discothèque. Des propos plus graves encore et qu’il est difficile de retranscrire ici ce matin, sans porter atteinte à la mémoire de ces jeunes filles mortes dans la fleur de l’âge. Les attaque gratuites, les accusations sans fondement aucun et les diffamations ont été beaucoup trop nombreuses.


Poster un Commentaire

sept + quinze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.