logo-mini
Giorgio Armani

A 82 ans, Giorgio Armani prépare sa succession: « Je ne veux pas laisser des problèmes à ceux qui viendront après moi. »


Partager

Giorgio Armani

Le créateur italien a fondé sa maison de couture en 1975 et il en est toujours l’unique actionnaire

avec aujourd’hui en plus de la mode, des activités dans les secteurs des cosmétiques, du design d’intérieur et de l’hôtellerie.

Pour un chiffre d’affaires annuel de 2 milliards et demi d’euros, ce qui fait de l’empire Armani, le 2ème groupe de luxe italien, juste derrière Prada.

Selon nombre d’analystes financiers et experts du secteur, la structure de type fondation que Giorgio Armani souhaite créer rendra plus difficile, sinon impossible, un rachat par un autre groupe.

Et en effet, le couturier a toujours déclaré qu’il souhaitait maintenir l’indépendance de sa maison

Toujours très actif dans l’entreprise, il n’a pour l’hure pas désigné de successeur, mais déclare je cite « Je ne veux pas laisser des problèmes à ceux qui viendront après moi. »

Giorgio Armani a également déclaré dans un communiqué que la fondation « protégerait la gouvernance des actifs du groupe Armani et assurerait leur stabilité dans le temps dans le respect et en cohérence avec des principes qui sont particulièrement importants pour (lui) ».

Le scénario souhaité par le couturier italien ressemble au schéma organisationnel de Rolex qui est contrôlé par une fondation nommée d’après son fondateur Hans Wilsdorf.


Poster un Commentaire

seize + 8 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.