logo-mini
sida

La 21ème conférence mondiale sur le sida… l’occasion de nous intéresser aux problèmes existentiels et de société que suscite aujourd’hui cette maladie


Partager

sida

La 21ème conférence internationale sur le sida se poursuit en ce moment à Durban, en Afrique du Sud.

Mais déjà les inquiétudes se font sentir puisque l’Onusida met en garde contre une baisse inédite des financements de la recherche par les pays donateurs. Ce serait un coup dur porté aux efforts réalisés ces dernières années, surtout que le sida reste la première cause de mortalité chez les jeunes de 10 à 19 ans  en Afrique, selon l’Unicef. Autre chiffre qui prouve la nécessité de financement : en Afrique subsaharienne, plus de 2 000 jeunes de moins de 24 ans sont infectés chaque jour. C’est pourquoi pour de nombreuses ONG les progrès à accomplir en vue de mettre fin à l’épidémie en 2030 restent énormes… De plus, la recherche en vue d’un vaccin n’a même pas encore abouti.


Poster un Commentaire

16 − trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.