logo-mini

Partager

Les variétés de mozzarella

En été, une délicieuse salade tomate mozza n’est jamais de refus. Légère, rafraîchissante, parfumée… elle est indéniablement l’entrée idéale pour la saison.

Encore faut-il bien sélectionner ses ingrédients au supermarché pour qu’elle puisse se faire remarquer et séduire les papilles. Outre la tomate qu’il faut choisir bien rouge, bien ferme et surtout bio de préférence, il est important de connaitre les différentes variétés de mozzarella existantes, afin que votre salade soit non seulement unique au niveau du goût, mais aussi au niveau des textures et de la présentation.

Surnommée « perle blanche » par les italiens, la mozzarella serait aussi le fromage préféré des français et serait également le 2ème fromage le plus vendu dans le monde après le cheddar. Mais ce qu’il faut savoir c’est que toutes les mozarellas ne se valent pas ! On en trouve d’ailleurs 3 variétés : la mozzarella Di bufala Campana, la mozzarella bufala et la mozza au lait de vache.

Selon les italiens, la vraie mozza ou la plus qualitative plutôt est la Di buffala Campana, celle que l’on produit traditionnellement en Campanie, particulièrement dans les provinces de Caserte et de Salerne, dans le sud de Rome, et en partie dans les Pouilles et le Molise. Surnommée « la reine de la cuisine méditerranéenne », « l’or blanc » ou « la perle de la table », celle-ci est fabriquée avec du lait de Bufflonne, un lait riche et protéiné. On lui connait d’ailleurs une enveloppe légèrement dure et cœur crémeux voire particulièrement onctueux. Un caractère qu’elle doit aussi aux conditions climatiques de la région, ainsi qu’à sa végétation. Sur les étales, on la trouve en général sous forme de boules, mais il est possible qu’elle soit présentée sous forme de tresse, ou qu’elle présente une saveur différente, plutôt fumée.

À Venise par ailleurs, les fromagers fabriquent quant à eux, la mozzarella di Bufala, avec du lait de bufflonne également. Celle-ci se différencie de la première par la méthode de fabrication et s’avère moins onctueuse,  mais demeure aussi merveilleuse au niveau du goût.

Enfin, la mozarella au lait de vache que l’on fabrique partout, et pas seulement en Italie, est certes moins goûteuse mais reste aussi moins coûteuse et plus accessible. Surnommée « Fleur de lait » ou « petite Bouchée », elle est fabriquée et commercialisée sous le nom de fior di latte ou de bocconcini en Italie.

Bref, la mozzarella peut se consommer nature, crue ou cuite, et entre dans la composition de nombreuses recettes… Avec de la tomate et basilic, fondue sur une pizza, sur des Brushettas aux gambas, ou des tartines au samon, elle fait le bonheur des papilles et les fait fondre de plaisir !


Poster un Commentaire

deux × cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.