logo-mini
Tamesna

Miloud El Hachimi, président Fondateur de l’association ATDS ville nouvelle Tamesna


Partager

Tamesna

Dans son rapport au titre de l’année 2014, la Cour des Comptes s’était largement attardée sur cette question. Les magistrats avaient relevé plusieurs observations concernant le contrôle de la gestion de la société Al Omrane « Tamesna ». Ils ont notamment critiqué la gouvernance, le financement et l’aménagement de cette « Nouvelle Ville », et ont déploré l’absence d’un cadre juridique.

L’occasion de revenir ce matin sur le concept des villes nouvelles, de faire un premier bilan, on en parle  avec notre invité Miloud El Hachimi, Professeur Universitaire et Acteur associatif (président Fondateur de l’association ATDS ville nouvelle Tamesna, Directeur Fondateur du Festival Ville Nouvelle Tamesna, Initiateur du Réseau Africain des Villes Nouvelles et Coordinateur du Colloque International villes nouvelles en Afrique regards croisés).


Poster un Commentaire

5 × 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.