logo-mini

Centenaire de La Mamounia : un voyage enchanté à travers un siècle d’excellence

Partager

Centenaire de La Mamounia : un voyage enchanté à travers un siècle d’excellence


Sous le ciel étoilé de Marrakech, un joyau de l’hospitalité célébrait la semaine dernière un moment exceptionnel… Une épopée d’un siècle couronnée de succès et d’excellence. La Mamounia, telle une grande dame immuable, a traversé les époques, préservant son charme et son élégance au fil des ans. Aujourd’hui, alors qu’elle atteint son centenaire, cette icône de Marrakech révèle un nouvel éclat, une renaissance qui incarne la magie intemporelle de ce lieu légendaire.

Alors que les portes majestueuses s’ouvraient pour laisser entrer les invités, l’histoire et la magie de cet endroit se dévoilaient comme un conte que l’on n’oublie pas. La Mamounia continue d’écrire son histoire, un chapitre à la fois, pour chaque génération à venir. La semaine dernière, ce joyau de l’architecture arabo-andalouse célébrait ses 100 ans. Les festivités, dignes de cette grande dame, ont commémoré un siècle d’hospitalité, un siècle d’amour pour l’art de recevoir. Pierre Jochem, directeur général de la Mamounia nous a ouvert les portes de l’établissement pour nous raconter comment l’hôtel a choisi de marquer l’événement


Au-delà des festivités, La Mamounia a également organisé un concours de design intitulé « Raconte-moi l’histoire de La Mamounia en six assiettes, » invitant de jeunes talents marocains à imaginer une assiette commémorative. L’assiette des 100 ans donc, créée en collaboration avec la maison française Bernardaud est bien plus qu’un simple plat ; elle est le reflet de l’histoire et de la passion qui imprègnent chaque recoin de La Mamounia. Une ode à la créativité et à l’art qui reflète la modernité et l’innovation de la jeunesse marocaine tout en honorant l’héritage artistique du pays. Les 10 œuvres les plus remarquables seront exposées ici, à La Mamounia


C’est le designer français Patrick Jouin qui a été pour apporter une nouvelle dimension à cet établissement chargé d’histoire. Une parure de perles sculpturale, inspirée par les colliers berbères traditionnels, orne majestueusement le lobby, ajoutant une note d’élégance. Les jardins de La Mamounia, témoignage vivant de ce lieu ont eux aussi inspiré Patrick Jouin, comme un doux rêve d’Eden…


Les alcôves, quant à elles, ont été repensées avec une créativité sans pareille, chacune évoquant une facette de la tradition marocaine, tissant un lien entre le passé et le présent dans ce joyau Marrakchi


Un centenaire, écho d’une tradition de service et d’excellence qui a traversé les âges. Pour Pierre Jochem, c’est « le reflet de l’engagement à offrir à nos hôtes une expérience unique, où l’art, la culture et la nature fusionnent harmonieusement »


De Winston Churchill à Nicole Kidman, l’hôtel a accueilli d’éminents convives au fil des ans laissant une empreinte indélébile dans l’histoire de La Mamounia. C’est comme si ces célébrités avaient rejoint une fête qui, malgré ses 100 ans, n’a pas pris une ride. Aujourd’hui, La Mamounia trône fièrement parmi les 10 meilleurs hôtels du monde et occupe la 6e place dans le prestigieux classement « The World’s 50 Best Hotels ». Ce centenaire célèbre non seulement le passé glorieux de la Mamounia mais aussi sa capacité à rester une icône inégalée de l’hospitalité et du luxe marocain. C’est comme si le temps s’inclinait devant elle, refusant de ternir sa beauté intemporelle.
La Mamounia a aussi ouvert son cœur samedi pour soutenir les efforts de reconstruction à la ville qu’il l’a portée, avec une partie de la soirée consacrée à une collecte de fonds, rappelant que la grandeur d’un lieu ne réside pas seulement dans ses murs, mais dans son engagement envers la communauté qui l’entoure.


Poster un Commentaire

sept − 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.