logo-mini
Rachida Soulaymani

Rachida Soulaymani, Directrice du Centre Anti-poison et de Pharmacovigilance


Partager

Rachida Soulaymani

On se penche sur l’intérêt de la pharmacovigilance pour l’intérêt des patients. C’est d’ailleurs le titre d’un article publié récemment et écrit par notre invité, Rachida Souleymani, la directrice du centre anti-poison et de pharmacovigilance. On y apprend notamment que de nombreuses études internationales ont souligné les conséquences délétères des effets indésirables des médicaments, que ce soit en termes de morbidité et mortalité, d’hospitalisation ou encore de coûts médicaux supplémentaires.

Aux États-Unis, par exemple, les effets indésirables des médicaments représentent la 6ème voire même la 4ème cause de décès. Dans certains pays, le pourcentage des hospitalisations secondaires aux effets indésirables des médicaments atteint plus de 10%, c’est dire l’importance du sujet traité ce matin, et aussi c’est pourquoi l’Organisation Mondiale de la Santé a été à l’origine de la création de centres nationaux de pharmacovigilance.


Poster un Commentaire

treize − cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.