logo-mini
Femme

Les détails du projet de Musée de la Femme à Marrakech


Partager

Femme

Histoire, patrimoine, caftans, costumes traditionnels, bijoux et tissages, ou photographies et documents d’archives, un ensemble de pièces rares pour retracer la saga de la femme marocaine au fil des siècles. Situé dans la médina, au cœur du quartier ancien de Sidi Abdel Aziz, il ouvrira ses portes, dans un an, le 8 mars 2018.

L’exposition inaugurale sera titrée “Femmes du Maroc, entre art et Histoire”. Elle mettra en lumière le parcours de femmes pionnières Zaineb Nafzaouiya, personnage phare de l’histoire de Marrakech. Assayyida El Hourra, régente de Tétouan au XVIème siècle, l’artiste peintre Chaïbia Talal ou Malika Fassi, unique femme signataire du manifeste de l’indépendance.

Le musée de la femme marocaine est un projet qui s’appuie sur une équipe d’historiens, chercheurs, enseignants universitaires et collectionneurs privés. Organisé par Nizar Gartit, actuel responsable adjoint du musée de Mouassine à Marrakech et responsable d’expositions à la Maison de la Photographie, il définit ainsi sa mission : organiser “la mise en scène, l’image, l’objet, l’art contemporain et les collections pour montrer le rôle de la femme marocaine dans l’histoire du pays ».

Dans un communiqué, il est également précisé que le Musée abritera un centre d’archives et de documentation, il organisera des cycles de conférences tout en offrant un espace de création et une plateforme de dialogue artistique pour les femmes dans un contexte contemporain.


Poster un Commentaire

trois × 5 =