logo-mini

TIC, quand le monde se met au digital

Partager

TIC, quand le monde se met au digital

À l’ère d’une crise sanitaire sans précédent, les cartes se redistribuent en faveur des TIC à l’échelle universelle. La pandémie du Covid-19, un coup dur pour les secteurs des services, représente une aubaine pour les services dits « impersonnels », nourris par les Technologies de l’Information et de la Communication TIC qui transforment aujourd’hui la société.

À l’heure où la distanciation sociale est de rigueur, les Technologies d’Information et de Communication jouent un rôle crucial dans le rapprochement des personnes à travers le monde. Que ce soit  dans l’information, la collaboration unifiée ou les télécommunications, les TIC deviennent un pilier essentiel pour préserver le lien social mais pas que…

Agences urbaines, services publiques, télétravail, enseignement… plusieurs aspects de notre vie quotidienne se voient transformés. Le monde se met au digital et les TIC deviennent aujourd’hui un impératif social et économique ; un écosystème ouvert qui renforce et accélère les ambitions de tous ceux qui s’y engagent. Connecter les gens et partager les connaissances, refaçonner notre expérience culturelle grâce à des immersions virtuelles, en proposant des solutions créatives, on pourrait se demander si La technologie des TIC tient-elle sa promesse alors qu’une pandémie frappe le monde?

Roula Tayan, Chef de la Technologie de l’Information chez Ericsson Moyen-Orient s’exprime quant à la valeur qu’a trouvé le système éducatif dans l’utilisation des outils numériques et de la connectivité.  « Pendant ce temps, les fournisseurs de services permettent aux clients d’accéder aux environnements d’apprentissage sur le cloud pendant toute la durée de la période de scolarité fermée. L’utilisation des technologies mobiles dans le e-learning à distance permet aux étudiants et aux professeurs dans des endroits dispersés d’accéder à des supports de cours vidéo, audio et texte et de participer activement à des forums de discussion en ligne et à des classes virtuelles en temps réel ».

Malgré les disparités en termes d’accès à ces technologies et leur utilisation, avec le fossé numérique entre pays développés et pays en développement, les TIC en tant que moteurs de développement restent un secteur dynamique au potentiel important.

Pour Roula Tayan l’accent est mis sur la technologie et la stabilisation de ses performances pour accélérer et élargir l’accès aux systèmes et ressources critiques. « Aujourd’hui, nous vivons une nouvelle réalité et à mesure que notre société et notre vie quotidienne passent à l’utilisation de services numériques encore plus avancés, la qualité des réseaux mobiles s’avère de plus en plus importante pour nous maintenir connectés d’une manière que nous n’avions jamais connue auparavant ».

Les TIC ouvrent des horizons jusqu’alors presqu’inconnus, faisant preuve de créativité et d’innovation avec des méthodologies rigoureuses et nouvelles… On pourrait inclure aux TIC un éventail bien plus vaste de domaines susceptibles d’éveiller l’attention et l’intérêt des usagers.


Poster un Commentaire

3 × 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.