logo-mini

1er Forum Marocain des Zones Industrielles

Partager

1er Forum Marocain des Zones Industrielles

Le 09 juillet dernier, on assistait au premier Forum Marocain des Zones Industrielles (FMZI) au Palmeraie Country Club de Bouskoura.

Un forum spécialement dédié aux infrastructures d’accueil industrielles sous le thème «  Quelles zones industrielles pour le Maroc industriel d’aujourd’hui?». Organisé par le magazine Industries du Maroc, l’événement est revenu sur les réalisations majeures du Royaume en matière d’infrastructures, de zones industrielles, de zones franches et  d’offshoring… avec  différents panels et tables rondes animés par des experts nationaux et internationaux.

Le panel d’ouverture modéré par Hicham Rahioui Idrissi, président du comité d’organisation du Forum et Président-Fondateur d’Industrie Du Maroc, couvrait la problématique « Quelles zones industrielles pour le Maroc industriel d’aujourd’hui ? » avec la participation de Ali Seddiki, Directeur général de l’industrie au Ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie, de Mohssine Semmar, membre du directoire de MEDZ, Jaafar Mrhardy, Directeur général de Tanger Med Zones  et Mounir Benyahya, Directeur des parcs industriels à la CFCIM et Président du COZINE.

Parmi les thématiques traitées, on retrouve celle qui porte sur le rôle du secteur privé dans l’aménagement des zones industrielles, des ZI qui peuvent constituer un accélérateur de compétitivité des régions mais également l’impact de la spéculation du foncier. Faut-il acheter ou louer lorsqu’il s’agit de foncier industriel ? Comment financer la gestion de ces zones et quelles sont les zones industrielles du futur, avec une technologie aussi avancée. L’échange s’est porté aussi sur les métiers et zones industrielles qui s’orientent vers une spécialisation sectorielle régionale, enfin, quelles sont les mesures à prendre pour adapter l’offre à l’industrie ?

Mounir Benyahya, Directeur des parcs industriels à la CFCIM et Président du COZINE explique que les « zones industrielles méritent d’être réhabilitées, aujourd’hui certaines tombent en ruine, devenant ainsi des friches industrielles, il faudrait penser à une redynamisation de ces zones, avec la participation des pouvoirs publics mais aussi peut-être revoir le cadre législatif pour faciliter l’investissement».

Quant aux différentes possibilités qui s’offrent aux PME, Mounir Benyahya pense  « qu’elles doivent pouvoir avoir accès à la commande publique et aux multinationales. Dans le cadre de cadre de la stratégie d’Accélération industrielle 2014-2020, le Ministère a érigé le concept d’écosystèmes en fer de lance. Cela suppose qu’un grand opérateur, donneur d’ordres  conduit autour de lui un ensemble de petits acteurs qui profiteront de la sous-traitance ou de l’accompagnement de la commande réalisée par le grand opérateur. Il existe aujourd’hui différents écosystèmes positionnés par secteur. Mettre en place des plateformes d’informations qui fournissent le besoin de chaque grand industriel sur l’année en cours, permet aux PME de se positionner, il faudrait également revoir les exigences en termes de chiffres d’affaires réalisé».

Et lorsqu’il s’agit de matière grise, Mounir Benyahya revient sur le coût de l’import en termes d’énergie au Maroc, qui importe sa quasi-totalité. Il ajoute que « le Royaume ne peut se positionner que sur la base d’une main d’œuvre qualifiée, cela suppose une interconnexion entre le monde éducatif et celui des entreprises, car aujourd’hui il y a un décalage entre le monde de l’entreprise et de l’université. Ces deux univers devraient travailler de façon conjointe si l’on souhaite arriver à des métiers évolués qui dépassent la simple sous-traitance ».

Ont également participé à ce premier Forum Marocain des Zones Industrielles des aménageurs, entreprises de construction, industriels et associations, une manifestation qui a pour objectif d’être une plate-forme de débats et de réflexion sur les enjeux et perspectives du développement des zones industrielles au Maroc. 


Poster un Commentaire

19 − 6 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.