logo-mini
restauration

Les tendances de la restauration 2017


Partager

restauration

Quelles sont les nouvelles tendances du secteur de la restauration en 2017 ?

Et bien cette année, le consommateur serait moins friand d’une sortie lambda au restaurant mais plus attiré par la découverte de nouveaux concepts. On traque ainsi les cartes fusion, ce qui traduit l’envie de s’ouvrir à des saveurs et des cultures culinaires différentes. On remarquerait ainsi une croissance des produits élaborés avec des ingrédients d’origine africaine, mais aussi une augmentation de recettes inspirées de Philippine, Malaisie et Polynésie.

Désormais, le palais du consommateur est attiré par des couleurs et des goûts inédits. On s’attend donc à être surpris par des notes aigres, fortes, comme celles que l’on obtient avec le tamarin, le gingembre, la moutarde ou le chili.

Côté couleur, 2017 sera placé sous le signe du Noir. À nous donc les plats fumés ou braisés, des burgers au sésame noir, ou des pâtes à l’encre de seiche.

Autre mode qui resurgit cette année, les plats accompagnés de fleurs comestibles. Une tradition qui remonte à l’époque romaine et qui semble refaire de l’œil à la clientèle de l’année. Roses, violettes, capucines… pour ravir et combler les papilles comme les pupilles, rien de tel qu’une belle assiette esthétique, qui mêle couleurs et textures.

On notera par ailleurs une fougue envers des formats hybrides de restauration. On voit ainsi fleurir des restaurants épiceries, de grands food halls, des bistrots de chefs, des containers, des food trucks, des triporteurs… Nous assistons ici à l’apparition de nouveaux établissements qui se placent à mi-chemin entre le convivial et le ludique, le traditionnel artisanal et le futuriste embarquant drones et robots

En parlant de futuriste, nous assisterons cette année à une utilisation croissante des nouvelles technologies par les restaurateurs. Que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur des établissements, nous verrons apparaître des projections sur les tables ou sur les murs, des cartes virtuelles, des repas préparés à l’imprimante 3D. Les ventes à distance seront aussi de mise grâce à Internet, que ce soit de restaurant à particulier ou de particulier à particulier. Enfin, la livraison à domicile ne restera plus spécifique aux fast-foods. Les grands restaurants s’y mettront aussi grâce aux drones et autres robots livreurs.

Et puis n’oublions pas les exigences de bien-être en termes d’offre culinaire. Cette tendance reste donc d’actualité et se confirme de plus en plus. Détox, équilibre et bien-être sont ainsi plus que jamais les fondations des modes de consommation actuels. Pour être donc dans l’air du temps, les restaurateurs développent davantage des cartes vertes, avec des produits frais, bio, locaux et multiplient les propositions végétariennes voire végétaliennes, crudivores, ou encore sans lactose ou sans gluten…


Poster un Commentaire

2 × quatre =