logo-mini
empathie

Le pouvoir de l’empathie


Partager

empathie

On s’intéresse aujourd’hui au pouvoir de l’empathie. Un mot qui se définit comme la capacité de comprendre les sentiments, les ressenties et les pensées de l’autre. Selon Dan Noël, serial entrepreneur, blogueur, speaker, formateur & coach… connu pour accompagner des créateurs d’entreprises à la réussite de leurs projets, « l’empathie est essentielle pour créer une relation authentique et durable avec ses clients. Pour un entrepreneur, il est donc indispensable d’être capable d’entrer dans « les baskets » de sa clientèle et de percevoir les situations au travers de leurs yeux. Mais attention et contrairement à la croyance populaire, il ne faut pas confondre l’empathie avec la sympathie… ».

En effet, à la différence de la sympathie qui fait souvent référence à de la pitié ou à de la compassion, l’empathie est comme l’a si bien dit Alfred Adler : « voir avec l’œil de l’autre, écouter avec les oreilles de l’autre, et ressentir avec le cœur de l’autre. » Pour être précis, Dan Noel explique que ceux qui maîtrisent cet art, cette capacité à se mettre à la place d’autrui, et qui sont en mesure de l’exercer avec authenticité et bienveillance arrivent à développer des relations de bénéfice mutuel tant à un niveau personnel que du business.

Une qualité qui selon lui peut être cultivée, en passant du temps à parler avec les gens, à discuter, échanger, à s’intéresser aux préoccupations des autres, leurs projets, leurs aspirations. Cela  équivaut aux relations avec sa clientèle, car pour un entrepreneur, le secret de la réussite réside notamment dans sa capacité à s’intéresser aux produits de sa clientèle mais aussi de celle de la concurrence. Ainsi, il est plus simple de décrypter les éléments déclencheurs d’une transaction par exemple.

Pour développer son empathie, il est également essentiel de développer son écoute, et l’on parle ici d’une écoute active où l’on prend réellement le temps de comprendre les gens en tant qu’humains, de comprendre leur situation, de les traiter avec respect et dignité, pour leur proposer ensuite des solutions adaptées à leurs problèmes, aussi bien que vous le feriez pour vous-même. Toujours selon Dan Noel, il s’agit de faire passer la personne avant le profit. En termes de relation clients, cela permet d’établir  une relation de confiance, et de créer une expérience totalement en adéquation avec leurs attentes et leurs besoins.

Au final, l’empathie est une qualité à inculquer aux jeunes générations pour leur garantir une meilleure autonomie, qui leur permet d’agir de façon à ce que tout le monde soit traité de la même manière, et de donner le meilleur pour chacun et pour eux-mêmes. Une école de Trappes, en France, a d’ailleurs tenté l’expérience en basant sa pédagogie sur l’empathie et l’écoute réciproque.

Tout un panel d’outils qui incitent les jeunes enfants à exprimer leurs émotions, à échanger entre eux, et à régler leurs conflits dans le dialogue et le respect mutuel. Une réflexion qui leur permet de verbaliser leurs sentiments, à déployer leur capacité à s’expliquer, à argumenter… Une méthode fructueuse qui développe des qualités essentielles à leur épanouissement personnel, présent et à venir, à savoir, le calme intérieur, le sens de la solidarité et la non violence notamment.


Poster un Commentaire

cinq × 5 =