logo-mini
travail domestique

Pourquoi la nouvelle loi sur le travail domestique ne fait toujours pas l’unanimité?


Partager

travail domestique

Le 12 juin dernier nous célébrions la journée mondiale contre le travail des mineurs.

Une date symbolique pour la société civile, et quelques associations en particulier qui ont saisi cette occasion pour éclairer et alerter l’opinion publique sur le contenu du projet de loi 19.12. et tout particulièrement sur son article 6.

Une disposition qui permettait d’employer des mineurs de 16 ans comme travailleurs domestiques mais qui finalement a été amendée au dernier moment, relevant ainsi l’âge du travail légal à 18 ans. Toutefois, il faudra attendre encore 5 ans avant que l’âge de 18 ans puisse être pris en compte, l’amendement étant assujetti à une période transitoire de 5 ans.

Si du côté du gouvernement, on salue une loi perçue comme une avancée majeure, côté société civile, et l’Association Insaf notamment on dénonce vigoureusement cette disposition.

Cela fait plus de 2 ans maintenant que ce texte est dans les couloirs du Parlement. Il devrait être voté en plénière incessamment sous peu.

Pour rappel, plusieurs associations et ONG comme l’UNICEF ont appelé le Maroc à porter l’âge légal minimal pour le travail domestique à 18 ans.


Poster un Commentaire

20 − 19 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.