logo-mini
migrants

Nommer les migrants : de l’émotionnel pour cacher la géopolitique ?


Partager

migrants

Le journal allemand, Der Tagesspiegel, a publié il y a quelques jours dans un supplément, une longue liste, très longue liste qui recense l’identité de plus de 33.000 migrants, morts en tentant de rejoindre l’Europe. Le journal veut ainsi lancer un appel à « une meilleure gouvernance » en Europe. Et l’Europe justement vient d’être épinglée par les Nations Unies.  Le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, a vivement dénoncé hier la détérioration des conditions de détention des migrants en Libye, jugeant « inhumaine » la coopération de l’Union européenne avec ce pays.

Selon les derniers chiffres de l’Organisation Internationale pour les Migrations publié hier, environ 157.000 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe par la mer depuis le 1er janvier, dont 75% en Italie. Près de 3.000 sont morts en tentant la traversée.


Poster un Commentaire

dix-sept − 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.