logo-mini
style loft

Histoire et codes du style loft


Partager

style loft

Le mot « Loft  » dérive de l’allemand luft qui signifie air.
Tout est dit : espace ouvert, volumes décloisonnés, hauteur sous plafond, grandes ouvertures et flots de lumière naturelle.

Les prémisses de ce qui est devenu un véritable phénomène : les années 1800 à Paris, lorsque les artistes de la jeune garde sont partis à la recherche de lieux pour accueillir leurs ateliers, chevalets et toiles. Ils sont les premiers à oser prendre leurs quartiers dans des bâtisses industrielles désaffectées, ateliers textiles abandonnés, ou hangars près des docks.

Mais c’est vraiment aux États-Unis que la tendance Loft se développe en particulier dans les grandes villes comme New York et Chicago et en Europe à Londres.

Confrontés aux booms de l’immobilier et à l’envolée des prix, qui rendaient quasi-inaccessibles l’achat de logements résidentiels en centre-ville, certains particuliers malins ou promoteurs et architectes ont déniché d’anciens bâtiments industriels, des ateliers, usines, garages ou hangars qu’ils ont achetés et réaménagés pour ensuite les louer ou les vendre.

Rénovés mais en conservant leur cachet industriel, ces bâtiments sont devenus des appartements ou duplex très demandés par les acheteurs en raison de leurs grands volumes ouverts qui laissent libre cours à la créativité personnelle sans contraintes d’espace.
Aujourd’hui le loft s’est généralisé, il ne désigne plus seulement une structure industrielle transformée en habitat résidentiel, il est devenu un style à part entière, un look, décliné en villas et appartements.

Des jeux de niveaux, pas de cloisons intérieures, des mezzanines pour exploiter la hauteur sous plafond, des escaliers en acier, des murs de briques pour rappeler New York,  du bois brut usé, décapé ou vieilli, des verrières et de grandes ouvertures en hauteur.

Le béton est star, de même que l’ardoise et l’acier brossé. Les couleurs privilégient le blanc, le noir et le gris, et les bleu pétrole ou le vert bouteille, mais de plus en plus les lofts contemporains prennent un look artsy avec des touches de couleurs plus chaleureuses : orange pop, rose fuchsia, rouge carmin ou jaune vif.

Les luminaires sont d’esprit industriel, lampes d’architectes, lampes sur rails, lampadaires et liseuses articulées en métal et suspensions en tôle.

Les tables sont chinées aux puces, les chaises sont dépareillées, et les accessoires déco insolites, rétro et décalés.


Poster un Commentaire

4 × 3 =