logo-mini
Gâteaux aux légumes

Gâteaux aux légumes


Partager

Gâteaux aux légumes

Désormais en 2017, de délicieux gâteaux aux légumes s’invitent dans les cartes des desserts. Outre le carrot cake qui a su conquérir les papilles depuis quelques temps, c’est au tour de la courgette, de la courge, de la patate douce ou encore de la betterave de tenter leur chance auprès des Foodistas.  

En effet, aujourd’hui plus que jamais, on ne jure que par la Healthy food, la nourriture santé, celle qui réconforte autant qu’elle soigne. Ainsi, nos classiques moelleux au chocolat tout comme nos fondants ajoutent à leur gourmandise, la douceur des légumes et leurs vitamines, l’extravagance de leurs couleurs et la particularité de leurs saveurs.

Vous remarquerez d’ailleurs le succès de cette tendance sur les réseaux sociaux. Il faut dire que les amateurs de cuisine ont récemment envahi la toile à coup de photos alléchantes et de tutoriels à faire saliver les plus réfractaires.

La fièvre des gâteaux aux légumes, qui concernait surtout les gluten free ou les végétariens auparavant, semble donc atteindre une cible plus large. Les gourmands, les sportifs, les mamans voulant faire goûter des légumes à leurs enfants… décidément, tout le monde s’y met, pour le plus grand bonheur de nos palais !

Pour un merveilleux moelleux au chocolat, on optera donc pour la courgette qui d’une part apportera sa douceur et son onctuosité, et d’autre part remplacera le beurre d’autre part. L’idée est de râper finement votre légume avant de l’incorporer à la préparation. Vous compterez par exemple 150 g de courgettes pour remplacer 100 g de beurre. Une recette légère, peu grasse, à dévorer sans aucune culpabilité.

Vous pouvez aussi tenter l’avocat dont le crémeux s’apparente déjà au beurre fondu d’un moelleux au chocolat et aux crèmes au citron. On comptera donc 100 g d’avocat pour 100 g de beurre.

Avis par ailleurs aux amateurs de patate douce. Ce légume s’accommode à différentes recettes : Muffins, flans, crèmes, brownies… les possibilités ne manquent pas ! Celle-ci remplace d’ailleurs la farine, idéal pour les intolérants au gluten notamment.

La recette consiste à cuire la patate douce à l’eau, la réduire ensuite en purée,  puis l’incorporer à la préparation de votre choix. On comptera simplement 100 g de purée de patate douce pour 100 g de farine et l’on ajoutera du sucre à notre convenance.

Sachez donc faire preuve d’inventivité et n’hésitez pas de tentez de nouvelles recettes, avec des aliments de préférence bio et de saison…


Poster un Commentaire

4 × deux =