logo-mini
film

Festival International du Film de Marrakech, le « reset » gagnant

Partager

C’est une pléiade de célébrités venant des 4 coins du monde qui a foulé samedi 1er décembre, le tapis rouge du très attendu Festival International Du Film afin de célébrer la richesse du 7ème art dans la ville ocre et déclarer officielle l’ouverture de la 17ème édition du festival. Une édition riche en créativité mais aussi en personnalités, avec un jury cosmopolite composé de 9 membres, 9 figures du cinéma dont Joana Hadjithomas, Daniel Brühl , Ileana D’Cruz , Dakota Johnson, Laurent Cantet, Tala Hadid, Lynne Ramsay, Michel Franco et James Gray qui en est le président et qui a déclaré « être très heureux de revenir à Marrakech et du retour du Festival ».Cette soirée d’ouverture a été marquée par la projection du film At Eternity’s Gate, en présence de Julian Shnabel, le réalisateur et son équipe. Les 9 membres du jury, ont chacun partagé, leur vision du cinéma et la façon dont ils pourront départager les 14 films de la compétition officielle, et l’on retiendra que l’émotion est le facteur clé de l’arbitrage.

Pour James Gray, «Un bon film est un film sincère et honnête. Forcément, on regardera les films avec, pour chacun, un bagage et un goût personnels. Mais je ne suis pas là pour dicter mes propres préférences », la réceptivité et la sensibilité de chacun permettra par la suite de trouver un terrain d’entente. Le jury applaudit la décision de montrer les premières œuvres de jeunes réalisateurs, pour Daniel Brühl « C’est très inspirant. Quand on réalise ses premières œuvres, on y met une telle énergie qu’on a l’impression de faire le meilleur film du monde. Ce sont des voix fraîches dont nous avons besoin. Des films dont on ne sait rien et que nous découvrons avec beaucoup d’émotion et d’intérêt ».Quant à la jeune actrice Dakota Johnson, qui est au début de sa carrière, c’est avec beaucoup de curiosité et d’appétence qu’elle embrasse cette très attendue 17ème édition en espérant promouvoir de nouveaux talents du cinéma, qui ont pu la troubler, elle ajoute « Les films en compétition sont réalisés par de nouvelles voix fraîches de ma génération. Je souhaite simplement me laisser émouvoir par ces œuvres».

Favoriser les nouveaux talents du 7ème art, c’est aussi la vision que partagent les invités du festival. Parmi les personnalités présentes, on retrouvait des légendes du cinéma, comme Robert De Niro, Martin Scorsese ou encore Agnès Varda, une pluie de stars nationales et internationales est encore attendue tout au long de la semaine, des acteurs, des réalisateurs et des artistes polyvalents en provenance du monde entier. Parmi elles, la star italienne Monica Belluci ou encore la diva du cinéma Égyptien Yousra, l’acteur américano-danois, Viggo Mortensen, Gaspard Ulliel, incarnation d’Yves Saint Laurent dans le film de Bertrand Bonello et beaucoup d’autres. Le cinéma marocain est mis à l’honneur avec la présence de talents tels que Faouzi Bensaïdi, Narjiss Nejjar, Laïla Marrakchi, et beaucoup d’autres…


Poster un Commentaire

3 × quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.