logo-mini
fake news

Est-il juste envers les journalistes de parler d’une « industrie » des fake news?


Partager

fake news

Le quotidien allemand Bild a admis, mardi 14 février, avoir publié une fausse information.

Les agressions sexuelles, décrites à Francfort la veille du Nouvel an par deux témoins, n’ont en réalité jamais eu lieu. Le premier témoin, sympathisant du parti d’extrême droite de l’AFD, serait même connu pour ses opinions xénophobes. Ce faux fait divers rappelle celui qu’avait connu Cologne l’année dernière.

Le quotidien L’Express, seul média français à avoir repris l’information, a rappelé qu’à l’époque, une centaine d’agressions sexuelles avaient été commises pendant la nuit du Nouvel an. Mais là aussi, les erreurs et les confusions s’étaient multipliées.


Poster un Commentaire

un × cinq =