logo-mini

La colonisation, ce fardeau instrumentalisé par les politiciens français


Partager

On poursuit avec une déclaration qui a suscité l’ire de la droite en France. La colonisation française est « un crime contre l’humanité », a affirmé mardi Emmanuel Macron, le candidat du mouvement « En Marche » à l’élection présidentielle, c’était lors d’un entretien avec la chaîne de télévision algérienne Echourouk News.

En visite en Algérie pour sa campagne, le candidat a ainsi tenté de corriger ses propos tenus en novembre 2016 dans Le Point, et qui avaient choqué à l’époque: il avait dit je cite : « Oui, en Algérie, il y a eu la torture, mais aussi l’émergence d’un État, de richesses, de classes moyennes, c’est la réalité de la colonisation. Il y a eu des éléments de civilisation et des éléments de barbarie ».


Poster un Commentaire

quatre + 14 =