logo-mini
Burn-out

Burn-out… comment prévenir la crise ?


Partager

Burn-out

Insomnies, surmenage, manque d’énergie, comment prévenir le burn-out, que l’on qualifie du mal professionnel du siècle.

Selon les psychologues, pour parvenir à trouver des solutions à temps à cette crise, il faut d’abord reconnaître ses signaux.

Pour le Dr Dominique Servant, psychiatre spécialiste du stress, « Les personnes très perfectionnistes, toujours connectées à leur travail, sont celles qui risquent le plus le burn-out ». Son conseil, lever le pied de temps en temps, demander de l’aide sur un dossier, se forcer à respecter les pauses déjeuners et éviter d’apporter son boulot à la maison. Travailler sans relâche, avec passion et abnégation est positif mais le faire sans compter ses heures ni penser à soi peut se révéler néfaste avec le temps.

La fatigue s’installe peu à peu, et le stress devient obstacle à toute évolution. Mauvaise concentration, mauvaise organisation, étourdissement, oublis… les erreurs s’accumulent ainsi et tout devient de plus en plus compliqué. Les psychothérapeutes  alertent même sur les conséquences du « surengagement ». Pour être épanoui, la solution n’est pas de travailler plus tard le soir mais de communiquer davantage avec son employeur, lui exprimer votre fatigue lorsque c’est le cas, lui prouver d’après des faits concerts que vous êtes sur plusieurs projets prenants et proposez lui des solutions…

Pour prévenir le burn-out, sachez ouvrir les yeux sur certains signes alarmants : mal de dos, migraines, douleurs d’estomac… ces désagréments révèlent peut être votre épuisement et l’incapacité de votre organisme à retrouver son équilibre naturel.  Les spécialistes conseillent ainsi de pratiquer la méditation, des exercices de respiration, le yoga, de prévoir des séances de relaxation et vous reprendre rapidement en main pour retrouver votre sérénité.

Si vous avez du mal à vous endormir le soir malgré la fatigue, que vous retournez les problèmes dans tous les sens, que la panique et l’angoisse vous assaillent en pleine nuit, que vous éclatez en sanglot en pleine réunion ou que vous avez du mal à sortir du lit au réveil, si même les activités de loisirs ne vous tentent plus ou que vous vous sentez irrité pour un oui ou pour un non… il serait temps pour vous selon les spécialistes de prévoir un arrêt de travail pour vous occuper de vous-même. L’objectif est de récupérer l’énergie nécessaire à votre équilibre personnel, vous reconstruire et apprendre à poser vos limites pour ne plus retomber dans les mêmes travers qui vous ont conduit à l’épuisement.


Poster un Commentaire

deux × trois =