logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 16 février 2017


Partager

santé

Les pharmaciens en grève le 7 mars

Les professionnels du secteur pharmaceutique au Maroc ont décidé d’observer une grève nationale, le 7 mars prochain, notamment à Casablanca, Tétouan ou encore à Berkane. Ils protestent contre, disent-ils, la situation de désordre que connaît le secteur, notamment au niveau du processus d’acquisition des équipements médicaux et de produits pharmaceutiques, dont une partie est introduite par contrebande au Maroc  et est vendue en dehors des pharmacies, ce qui représente un danger pour la santé des citoyens.

 

///////////////////

Signature à Rabat d’une note d’orientation sur le respect des droits de l’Homme et de l’éthique pour le dépistage du VIH

L’amélioration des services de santé dans les prisons, la lutte contre la discrimination envers les prisonniers séropositifs et l’accès au traitement antirétroviral pour les détenus. C’est ce que comporte dans les grandes lignes cette note signée par Mohamed Essabbar, le Secrétaire général du Conseil national des droits de l’Homme, Younes Jabrane, Secrétaire général de la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion et Abdelali Belghiti Alaoui, Secrétaire général du Ministère de la Santé. Issues des directives internationales, notamment de l’ONUSIDA et de l’OMS, ces recommandations concernent également des volets liés au conseil, au dépistage du sida à travers la mise à disposition de tests rapides. Il est aussi question de la formation du personnel médical et paramédical au dépistage, incluant le volet confidentialité, y compris le droit de décliner. La population carcérale au Maroc, c’est plus de 79 000 détenus. Et il faut savoir que le taux d’incidence du Sida est plus élevé dans les prisons qu’ailleurs. C’est pourquoi la première victoire de la lutte contre cette maladie est déjà de dispenser des services sanitaires adéquats et de promouvoir la sensibilisation.

 

///////////////////

La difficile réforme du marché carbone européen

C’est la réforme de la dernière chance. Le Parlement européen doit se prononcer sur une refonte du marché communautaire de carbone, dans l’espoir de rendre plus efficace un dispositif, qui jusqu’ici, est resté presque totalement inopérant.

L’enjeu est de permettre aux Etats membres de s’engager plus activement dans la lutte contre le réchauffement, pour être en phase avec l’accord de Paris sur le climat issu de la COP21.

Et la toile de fond est connue : l’UE est le troisième plus gros émetteur mondial de CO2  (près de 3 milliards et demi en 2015), après la Chine et les États-Unis.

Mais elle s’est fixé un objectif ambitieux : réduire ses rejets de gaz carboniques de 40% d’ici à 2030. Un cap qui ses pays membres suivent avec une détermination et une réussite inégales.

 

///////////////////

L’Inde rattrape la Chine en nombre de décès causés par la pollution

La mauvaise qualité de l’air est désormais responsable dans le pays chaque année, d’un peu plus d’un million de décès prématurés, un niveau égal à son voisin chinois. Des chiffres de deux instituts de recherche sanitaire américains.

Entre 1990 et 2015, l’Inde a enregistré une augmentation de près de 50% des morts liés aux particules fines en suspension.

Et la situation risque de se dégrader dans ce pays de plus d’un milliard d’habitant et très dépendant au charbon.

 

///////////////////

La Nouvelle Zélande en proie à des incendies

La ville de Christchurch, a dû être évacuée en partie, menacée par d’impressionnants feux de forêt. Un millier d’habitants ont dû être évacués de Christchurch, dans l’île du Sud, en raison des feux de forêt et de broussailles qui ont rasé des logements,  deux incendies couvent en fait depuis plusieurs jours et ils ont convergé pour former une seule ligne de front gigantesque.

L’état d’urgence a été déclaré hier dans la région.

Comme les services météo annoncent un renforcement du vent, les autorités ont demandé aux gens d’être vigilants et de fuir au moindre signe de danger.

Les feux sont d’une telle férocité, ils ont déjà provoqué la mort d’un pilote d’hélicoptère bombardier d’eau.


Poster un Commentaire

4 × 1 =