logo-mini
sciences

Actualité sciences et santé du 09 janvier 2017


Partager

sciences

Une journée arabe d’alphabétisation le 8 janvier

54 millions d’analphabètes dans le monde arabe. Un taux d’analphabétisme d’un peu plus de 27% dans les pays arabes contre 16% au niveau mondial. Ces chiffres ont poussé l’Organisation Arabe pour l’Éducation, la Culture et les Sciences à décréter le 8 janvier de chaque année, Journée arabe d’alphabétisation et d’enseignement des adultes, une manière de célébrer les efforts déployés en matière de lutte contre l’analphabétisme. Mais, cette journée vise surtout à mobiliser davantage de soutien aux initiatives et aux programmes et à trouver des solutions innovantes pour promouvoir l’alphabétisation ces prochaines années. Comparé aux pays en voie de développement, l’analphabétisme reste un fléau social dans la majorité des pays de la région arabe, en raison notamment de la pauvreté, de la fragilité sociale, du manque de conscience et de la faiblesse des structures et des programmes scolaires.

 

///////////////////

L’Inde va lancer un nombre record de satellites

Effectivement, l’Inde compte mettre sur orbite 103 satellites en une seule fois, la série de lancements est prévue pour la première semaine de février. Un record dans l’histoire des vols spatiaux. Jusqu’ici, c’est la Russie qui tient la corde avec l’envoi de 39 satellites en une seule mission (c’était en juin 2014). Trois des satellites lancés par les Indiens seront exploités par l’ISRO pour l’étude de l’atmosphère terrestre et la cartographie. Le plus gros d’entre eux,  pèse 730 kilos. Beaucoup plus petits, deux autres satellites font chacun 30 kilos. Pour les cent autres qui complètent la charge utile d’environ 1500 kilos, il s’agit de microsatellites qui appartiennent pour la plupart à des pays partenaires. Ils seront utilisés à des fins commerciales.

 

///////////////////

Le Costa Rica, champion de l’énergie verte

« 271 jours de fonctionnement avec une électricité 100% issue du renouvelable en 2016 ! » c’est ce qu’affiche fièrement l’institut de l’électricité du Costa Rica. Ce qui permet à ce pays d’Amérique Centrale d’afficher un pourcentage incroyable du renouvelable dans son mix énergétique : un peu plus de 98%. Et ce n’est pas une première. Déjà en 2015, le pays atteignait le taux record de près de 99% d’électricité verte. Un taux spectaculaire en comparaison du reste du monde où, en moyenne, 76% de l’électricité produite l’est à partir de sources non renouvelables. L’électricité produite au Costa Rica provient en grande majorité de l’hydraulique. Les turbines des barrages sur les lacs et les cours d’eau du pays composent presque 75% de la production électrique du pays. Le reste provient de cinq centrales géothermiques, de l’éolien, la biomasse et dans une moindre mesure, le photovoltaïque.

 

///////////////////

Des nouvelles de « l’homme arbre » au Bangladesh

Un surnom donné à ce jeune homme de 27 ans car il a des verrues envahissantes aux allures d’écorce sur les mains et les pieds. Une maladie très rare, seules 4 personnes au monde ont été formellement diagnostiquées comme atteintes de cette maladie de peau génétique. Alors après avoir été opéré 16 fois, il devrait quitter bientôt l’hôpital, des opérations pour le soulager de 5 kilos d’excroissances géantes qui ont apparu à son adolescence. Selon l’équipe médicale chargée de l’opération ses mains et ses pieds sont presque guéris et il pourra sortir d’ici un mois, après une série d’opérations mineures pour améliorer la forme de ses mains. Ce traitement est un tournant pour l’histoire des sciences médicales,  si les verrues ne repoussent pas, il pourrait bien être le premier au monde à guérir de cette maladie. En tout cas, le principal intéressé se fait d’ores et déjà une joie de pouvoir enfin porter son enfant de trois ans, un geste dont il était privé jusqu’à présent.

 

 

///////////////////

Les Émirats Arabes Unis interdisent la possession d’animaux sauvages par des particuliers

Aux Émirats Arabes Unis, les ultras riches aiment s’afficher avec de beaux vêtements, de belles voitures mais aussi de gros félins. Pour empêcher ces dérives, l’État a décidé de promulguer de nouvelles lois le mois dernier. Selon Gulf News, il est désormais interdit pour des particuliers de posséder ou de vendre des « animaux sauvages ou exotiques« . Ça comprend les léopards, les guépards et autres félidés qui ne pourront plus être les animaux de compagnie. Seuls les zoos, les parcs animaliers, les cirques et les centres de reproduction ou de recherche auront l’autorisation de posséder ces espèces.

 

///////////////////

Et qu’est-ce que risquent les contrevenants ?

Ils risquent une peine de justice de plus de 6 mois, s’y ajoute une amende allant de 2600 euros environ à 130 000 euros. La possession d’animaux sauvages pour la revente est également punie par une peine de prison et, ou une amende pouvant atteindre au maximum 130 000 euros. La loi tient également compte des individus qui utilisent ces animaux pour l’attaque : ceux-ci risquent jusqu’à 7 ans de prison. Et si la victime meurt à la suite de ses blessures, le propriétaire de l’animal encourt une peine à perpétuité. Il ne reste plus qu’à espérer que ça coupe cette envie folle des milliardaires de posséder des animaux sauvages.


Poster un Commentaire

trois × trois =