logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 08 février


Partager

santé

Cigarettes électroniques: nouvel indice de l’innocuité à long terme

Les fumeurs qui, depuis plus de six mois, sont passés à l’e-cigarette, ou à un substitut nicotinique, ont des niveaux de carcinogènes et de toxiques chimiques dans la salive et les urines significativement plus faibles que les fumeurs. C’est ce que met en lumière une étude britannique.

Les auteurs soulignent toutefois que la différence est moins marquée chez les adeptes de ces substituts qui continuent à fumer du tabac.

Des propos de l’un des auteurs, ce travail apporte de nouvelles preuves que la e-cigarette et ses substituts nicotiniques sont plus sûrs que le tabac.

 

///////////////////

En France. Un nouveau suicide à Pompidou à Paris

Le mal-être du personnel hospitalier est un phénomène à ne pas prendre à la légère. Un infirmier s’est défenestré, en ce début de semaine, à l’hôpital européen Georges Pompidou, à Paris. Selon l’AP-HP, il n’y avait aucun signe avant-coureur, aucune alerte particulière concernant l’agent ou l’équipe  à laquelle il appartenait.

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a demandé que les premiers résultats de l’enquête sur les circonstances du décès soient rendus dans les meilleurs délais.

Ce suicide n’est pas le premier dans cet établissement, puisque l’an dernier déjà, un cardiologue avait mis fin à ses jours, de la même manière.

 

///////////////////

Aux États-Unis. Des tornades dans le sud de la Louisiane

Les dégâts sont considérables. Hier, trois tornades ont touché le sud de la Louisiane, détruisant de nombreuses maisons et coupant l’électricité un peu partout. Le gouverneur de l’état n’a d’ailleurs pas tardé avant de déclarer l’état d’urgence. Ces trois tornades font suite à un phénomène météorologique qui est également passé au dessus du Mississippi et de l’Alabama. Plus de 2,5 millions de personnes ont été atteintes, à plus ou moins grande échelle, par ces tempêtes. Les services météorologiques avaient notamment qualifié ces tornades de «grosses, extrêmement dangereuses et potentiellement mortelles».  Pour les habitants de la région, c’est un moment douloureux qui ravive le souvenir de Katrina. En 2005, la Louisiane et plus particulièrement la Nouvelle-Orléans, avait été endeuillées par un terrible ouragan, Katrina, plus de 1 800 personnes y avaient trouvé la mort.

 

///////////////////

En Haïti. Des millions d’euros restent nécessaires pour l’aide humanitaire

Effectivement. Les autorités et les organisations humanitaires ont indiqué que 280 millions d’euros seraient nécessaires cette année pour fournir une assistance vitale aux plus vulnérables.

Quatre mois après le passage destructeur de l’ouragan Matthew, qui a causé 2,8 milliards de dollars de dégâts,  près d’un million et demi de sinistrés ont encore un besoin urgent d’assistance.

Avec ces fonds, les autorités espèrent aider 20% de la population, notamment plus de 40 000 sinistrés qui survivent toujours dans des camps sans structures sanitaires ou sécuritaires acceptables.

Mais obtenir des bailleurs internationaux cette somme est loin d’être garanti. En 2016, le plan de réponse humanitaire n’avait été financé qu’au tiers.

 

///////////////////

Et pour terminer, une bonne action, un entrepreneur indonésien s’attaque au fléau du plastique

Des plages de Bali en Indonésie, les touristes n’en retiennent que du sable fin à perte de vue, mais Bali, c’est aussi des montagnes de déchets en plastique qui échouent chaque jour sur les côtes.

Face à ce fléau, un entrepreneur de 32 ans s’est lancé dans la production de sacs à base de manioc et de boîtes bio. Il s’appelle Kevin, passionné de plongée et de surf,  il a fondé cette société qui fabrique aussi des récipients à base de canne à sucre et des paillettes en amidon. Autant d’éléments biodégradables, qui ne génèrent aucun résidu toxique.

L’Indonésie risque de se retrouver dans une situation de crise à cause de l’accumulation de ses déchets en plastique, les alternatives bio y sont d’ailleurs quasi inexistantes.

Le mois dernier à Davos, de grands groupes industriels mondiaux avaient averti que les océans dangereusement pollués contiendront bientôt plus de plastique que de poissons, si des mesures d’urgence n’étaient pas prises. Voilà qui a le mérite d’être clair.


Poster un Commentaire

cinq × 5 =