logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 06 janvier 2017


Partager

santé

Pour commencer, un incendie dans une clinique à Casablanca

Il s’est déclaré hier soir, dans une clinique privé du quartier Bernoussi de Casablanca. Le feu s’est déclenché aux environs de 21h45, dans le centre de Radiologie, au sous-sol de la clinique, 6 camions citernes, huit ambulances, des pompiers ont été mobilisés pour venir à bout des flammes. Si les dégâts matériels sont importants, fort heureusement, aucune victime n’est à déplorer, selon la protection civile. Cependant, selon la même source, 4 personnes ont été asphyxiées par la fumée, elles ont été transportées à l’hôpital. Concernant les patients, ils ont été évacués pour des mesures de sécurité. Pour l’instant, on ignore les causes de cet incendie, une enquête va être menée.

 

///////////////////

Nouvelle mise au point du Ministère de la Santé : L’ensemble des transferts d’urgence effectués par ses hélicoptères médicalisés « sont gratuits »

Gratuites et sans contrepartie, c’est ce qu’a assuré le Ministère de la Santé, hier, qui a réagi aux allégations relayées sur certains réseaux sociaux, selon lesquelles une citoyenne héliportée vers l’hôpital régional de la préfecture Tanger-Assilah, aurait été sommée de payer 3 000 dirhams. Mais l’enquête menée par la Direction régionale de la santé a montré que cette information était « dénuée de tout fondement ». Le Ministère ajoute que la patiente qui souffrait d’une insuffisance cardiaque, a été prise en charge plusieurs jours, sans qu’on lui exige de payer aucune somme d’argent.
Ainsi le Ministère de la Santé prévient qu’il poursuivra en justice toute personne qui diffuse de telles informations mensongères de nature à semer le doute et porter atteinte au secteur et aux professionnels de la santé.

 

///////////////////

Campagne de don de sang à Al Hoceima

Une campagne de don de sang a été organisée, avant-hier, auprès des fonctionnaires des services extérieurs de la province. Une initiative du Centre de transfusion sanguine. 54 fonctionnaires ont donné leur sang, dans la perspective de combler le manque de sang. D’ailleurs pour montrer l’exemple, le gouverneur de la province d’Al Hoceima, a pris part à cette initiative. Cette campagne, deuxième du genre, sera suivie par d’autres, similaires, au niveau de la province,  afin de sensibiliser à l’importance du don de sang.

 

///////////////////

En France. Un carburant vert disponible pour les bus et les camions

Une solution pour décarboner les transports, L’ED95, c’est son nom : un carburant composé à plus de 90% d’éthanol et utilisable par les poids lourds et les bus peut désormais être vendu en France. Il s’agit d’un substitut au diesel, de plus en plus attaqué, même si son usage, très encadré, devrait rester limité. Pour l’utiliser, les véhicules doivent toutefois être équipés de moteurs spécifiques. Si ce carburant est nouveau dans l’hexagone, «cela fait plus de 20 ans que la ville de Stockholm utilise des bus à l’éthanol ». Après des années d’expérimentation, l’ED95 a été homologué depuis février 2016 en France mais il attendait encore la définition de son régime fiscal pour pouvoir être commercialisé, une étape franchie depuis le vote de la loi de finances rectificative mi-décembre.

 

///////////////////

Aux États-Unis : le planning familial dans le collimateur des Républicains

C’est la bête noire des conservateurs qui cherchent depuis des années à lui couper les fonds publics. Les républicains du Congrès américain ont l’intention de couper les crédits au plus grand réseau de planning familial des États-Unis, Planned Parenthood. Les 650 cliniques de cette organisation proposent des avortements mais aussi des services tels que des dépistages et depuis des décennies, les fonds publics fédéraux ne peuvent légalement pas être utilisés pour des avortements, mais peuvent l’être pour le reste des activités. La bataille a repris de plus belle l’an dernier avec les accusations de militants anti-avortement selon lesquelles certaines cliniques procédaient à la vente de tissus fœtaux issus d’avortements, ce que l’organisation a nié. Les démocrates ont toujours protégé les financements du planning familial, mais avec l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, ça change la donne, leur pouvoir est devenu quasi-nul.

 

///////////////////

Donner des cacahuètes aux jeunes enfants, meilleur moyen d’éviter les allergies

En effet Sara, les autorités sanitaires américaines recommandent de faire consommer des aliments contenant des cacahuètes très tôt pour éviter le développement d’une allergie durable à l’arachide. Des nouvelles recommandations publiées, hier, par l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses, qui s’est s’appuyé sur les résultats d’une étude clinique effectuée par ce même institut. Ces travaux avaient pour la première fois montré que le fait de consommer régulièrement des cacahuètes, dès quatre mois et jusqu’à l’âge de cinq ans, réduisait de 81% le taux d’allergie chez des enfants à risque par rapport à ceux qui n’en avaient jamais consommé. Une nouvelle approche accueillie très favorablement par l’American Academy of Pediatrics, qui avait pourtant publié des recommandations contraires il y a 17 ans selon lesquelles les parents devaient éviter de donner des aliments contenant de l’arachide à des enfants avant l’âge de trois ans.


Poster un Commentaire

18 − 8 =