logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 02 janvier 2017


Partager

santé

Une étude prouve que l’homme de Neandertal était bien cannibale

L’homme de Neandertal pratiquait le cannibalisme, dans les grottes de Goyet, à une quinzaine de kilomètres de Namur, sur le territoire de la Belgique actuelle, c’est ce que révèle une étude internationale. Il faut savoir que des cas de cannibalisme étaient déjà avérés, mais il s’agissait de populations établies dans le sud de l’Europe, là, c’est la première fois que la chose est confirmée en Europe du Nord. Pour arriver à cette conclusion, une anthropologue française a dirigé une équipe internationale qui a étudié des fragments d’os retrouvés dans les grottes de Goyet, en Belgique donc. Plusieurs os humains, d’un nouveau-né, d’un enfant et de quatre adultes ou adolescents, montrent des traces de découpe. Ces faits datent d’il y a environ 40 000 ans.

 

///////////////////

En France. 75 foyers de grippe aviaire ont été recensés

Le nombre de cas de grippe aviaire H5N8 continue de progresser dans l’hexagone : 75 foyers ont été recensés dans le Sud-ouest, essentiellement dans des élevages de canards, l’influenza atteignant aussi quelques basses-cours familiales, c’est ce qu’a indiqué le Ministère français de l’Agriculture. Devant l’avancée de l’épidémie, les obligations de confinement à l’intérieur des volailles, pour éviter la propagation du virus via les oiseaux migrateurs sauvages ont été rappelées, voire renforcées, par certains préfets dans les départements touchés.

 

///////////////////

Charbon : la Chine veut réduire de 800 millions de tonnes ses capacités

Le charbon, dont la Chine est le premier consommateur mondial, reste certes un indispensable carburant de son économie, fournissant 60% de son électricité. Toutefois,  la Chine s’est fixée pour objectif de réduire, d’ici 3 ans, de 800 millions de tonnes ses capacités annuelles de production de charbon. Parallèlement à la réduction des capacités excédentaires, la production effective de charbon s’élèvera au total à un peu moins de 4 milliards de tonnes en 2020, contre 3,75 milliards en 2015. Ces objectifs visent « à améliorer l’efficacité et les conditions de sécurité dans la production de charbon ». D’ailleurs, les mines de petite capacité pourraient être les plus concernées par les fermetures. L’ajustement de l’offre ira de pair avec le net essoufflement de la demande : de façon générale, la consommation énergétique chinoise ne progresse plus que de 3% par an, contre 10% il y a quelques années. Pékin est aussi poussé par l’impératif environnemental, dans un pays où les villes étouffent sous un brouillard polluant endémique qui suscite l’exaspération de la population.

 

///////////////////

En Chine toujours. Nouvelle alerte à la forte pollution dans le Nord du pays

Un épais smog de pollution a recouvert ce week-end le nord de la Chine. Une grande partie de la Chine du Nord avait déjà été touchée à la mi-décembre par un épisode de forte pollution atmosphérique ; il avait poussé les autorités à fermer plusieurs centaines d’usines et à limiter la circulation routière, afin de réduire les émissions de gaz. Le nouvel épisode de smog devrait persister jusqu’à jeudi. Hier, une centaine de vols a été annulée à l’aéroport principal de la ville, la circulation de la totalité des autobus reliant Pékin aux villes voisines a été arrêtée.

 

///////////////////

Record battu pour la plus haute vague du monde

19 mètres, c‘est le nouveau record de hauteur de vague homologué par l’Organisation Météorologique Mondiale. L’observation a été faite par une bouée automatique le matin du 4 février 2013 dans l’océan Atlantique, entre l’Islande et le Royaume-Uni. Un très puissant front froid, accompagné de vents atteignant plus de 80km/h venait de balayer la zone.  Les données de la bouée qui a effectué la mesure viennent compléter les mesures effectuées à bord de navires et les observations satellitaires.

 

///////////////////

Une nouvelle espèce de poisson nommée Obama en l’honneur du président américain

Une information tout ce qu’il y a de plus sérieux : un petit poisson découvert au large des îles hawaïennes du Nord-ouest a été baptisé Tosanoides Obama en l’honneur du 44ème président des États-Unis. En fait, l’espèce a été découverte en juin dernier. Ces poissons ont été observés à environ 90 mètres de profondeur dans des récifs coralliens, les chercheurs décrivent un poisson mesurant un peu plus de 6cm aux couleurs vives, avec une dominante orange et de jaune. Si les chercheurs ont baptisé cette nouvelle espèce ainsi, ce n’est pas seulement parce que Barack Obama est né à Hawaï… C’est avant tout un signe de reconnaissance des efforts fournis par Barack Obama dans la protection et la préservation de l’environnement dans cette région.


Poster un Commentaire

seize − seize =